Les cantonnements de pêche

Ce sont des zones marines concédées et cogérées par les délégations départementales des territoires et de la mer (les DDTE - ex "Affaires Maritimes") et des prud'homies de pêche. Ces cantonnements existent en Méditerranée depuis les années 1970. En 2020, quinze cantonnements sont en place : huit en Corse, deux dans le Var, trois dans les Bouches-du-Rhône et deux dans l’Hérault. Ils ne sont pas considérés par l'État comme des aires marines protégées alors que la protection juridique est la plus élevée (toute forme de pêche interdite avec des exceptions marginales pour les cantonnements de Bonifacio et de Porto-Vecchio en Corse). Dans ces zones marines, la plongée et le mouillage sont également interdits. Tous les cantonnements des côtes continentales sont balisés en mer, aucun cantonnement n’est balisé en Corse. Deux cantonnements sont enrichis de récifs artificiels (Carry le Rouet et Cap Couronne).
Pour la concession et les deux cantonnements de la Côte Bleue (Bouches-du-Rhône) une dénomination spécifique existe : c’est le "Parc marin de la côte bleue", nom du syndicat mixte qui gère l'ensemble.
Si les cantonnements de Corse n’ont pas de date nécessitant leur renouvellement, certains cantonnements des côtes continentales doivent être renouvelés ou reconduits par des arrêtés ministériels (à intervalles très variables : tous les 1 à 10 ans en général). Depuis 2015 deux cantonnements ont un statut pérenne (pas de date de renouvellement indiqué dans le dernier arrêté concernant les cantonnements de Carry-le-Rouet et de Cap Couronne).
Les derniers cantonnements ont été créés en 2016 (celui de Porquières, devant Palavas-les-Flots par un arrêté du Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, en charge des relations internationales) et en décembre 2019 (celui du « Roc de Brescou » devant Agde par un arrêté du Ministre de l’agriculture et de l’alimentation).
Ces zones sont qualifiées communément comme étant des "réserves de pêche" (dans le sens de zones où toutes les formes de pêche sont interdites).