L’inventaire

Cet inventaire porte en septembre 2020 sur 77 Aires marines protégées (ou AMP) et réserves sous-marines se déclinant selon leur statut ainsi :

  • 17 cantonnements (réserves sous-marines de pêche)
  • 5 concessions (réserves sous-marines de pêche)
  • 2 parcs nationaux (AMP)
  • 4 réserves naturelles (AMP)
  • 2 parcs naturels marins (AMP)
  • 42 sites Natura 2000 en mer (AMP)
  • 5 zones protégées par un arrêté de biotope

Les parcs nationaux (Port-Cros et Calanques), les réserves naturelles (Bouches de Bonifacio, Scandola, îles du Cap Corse et Cerbère-Banyuls), une concession (le Prado à Marseille) et un cantonnement (Porto-Vecchio) sont découpés en zones de niveaux de protection différents. Ainsi pour les 77 aires marines protégées et réserves sous-marines, le dénombrement de zones distinctes et non jointives de niveau de protection différent est de 141.

En novembre 2020, devant le littoral de la région Sud (Provence-Alpes-Côte d’Azur), l’inventaire porte sur 32 zones protégées : 2 parcs nationaux, 7 cantonnements, 6 concessions, 2 zones protégées par un arrêté de biotope et 15 sites Natura 2000. L’ensemble constitue 52 zones distinctes et non jointives de niveaux de protection différents.

Chacune de ces aires marines protégées et réserves sous-marines de pêche (et des zones distinctes et non jointives de niveaux de protection différents) est décrite individuellement dans ce site (voir dans le volet « données par découpage » et dans le volet « Inventaire » puis pour chaque zone protégée).
La base de données permet de connaître pour chaque zone :

  • sa date de création (et pour celles abrogées : date de l’abrogation),
  • sa position cartographique (dans le SIG),
  • sa surface globale,
  • sa surface par tranche bathymétrique (0 à -10 m, -10 m à -20 m, -20 m à -50 m, -50 m à -100 m, > à -100 m) ou administrative nationale (0 à la limite territoriale et 0 à la limite de la Zone économique exclusive)
  • le linéaire de côte concernée (uniquement pour les aires marines protégées allant jusqu’à la côte),
  • son niveau de protection et de surveillance,
  • les superpositions éventuelles avec d’autres aires marines protégées,
  • les domaines géographiques concernés (département, régions, zone DCE ou Zone homogène).

Pour les aires marines protégées comportant des zonages distincts de protection et de surveillance nous donnons les mêmes caractéristiques pour chaque sous-zone.

Pour chaque aire marine protégée nous donnons dans ce site (voir le volet « inventaire » ) :

  • une fiche de détail qui récapitule l’ensemble des arrêtés régulant la pêche, le mouillage et la plongée, et si cela a été publié dans les arrêtés et décrets : les coordonnées des points géographiques délimitant la zone,
  • une carte téléchargeable originale dessinée avec la charte graphique,
  • des photographies (balises ou panneaux de signalisation en place, récifs artificiels, vue du paysage protégé…),
  • des documents utiles téléchargeables.
RetourRetour